Le Master Expographie Muséographie (MEM)

Texte : Serge Chaumier

logo-mem développé

Une philosophie…

Le Master Expographie Muséographie de l’Université d’Artois développe une pédagogie originale pour former des professionnels, en formation initiale ou continue, au service des musées et plus largement de tous les lieux présentant des expositions.
Le MEM articule la réflexion à l’action et s’appuie sur une pédagogie par projets, en relation constante avec le milieu professionnel. Inséré dans de nombreux réseaux, il construit, en partenariat, des actions impliquantes.
Sur le plan analytique, la formation transmet bien évidemment la culture et l’histoire du secteur, mais elle a surtout pour objectif de préparer les futurs professionnels à appréhender un monde en mutation, et innover dans le monde de demain. Les aspects prospectifs sont donc privilégiés, de manière à anticiper les mutations économiques, sociales, culturelles et environnementales.

Mise en œuvre…
Sur le plan pratique, des modules pratiques et techniques de formation sont assurés par les professionnels dans les sites d’exposition du Nord – Pas de Calais, de Belgique ou de la Région parisienne, conduisant le master MEM à être itinérant, pour bénéficier pleinement de la richesse et de la diversité muséale de ces territoires. Des voyages d’études (Suisse, PACA, Belgique…) et des rencontres in situ avec les acteurs du milieu permettent de toujours situer la réflexion au cœur des lieux concernés. Les projets conduits en collaboration entre les étudiants, les commanditaires et l’équipe de formateurs, sont de différentes natures : projets tuteurés en conception d’exposition, outils de médiation, ou organisation d’événementiels, publications régulières sur blog des critiques et travaux rédactionnels produits http://lartdemuser.blogspot.com/), organisation de journées d’études et de colloques, diagnostics et réponses à des commandes, analyse de terrain conduite chaque année avec un professeur invité pour une ouverture à l’international.
L’ensemble de ce dispositif est la garantie d’un dynamisme et d’une formation ancrée dans les problématiques concrètes.
Outre les projets, des stages et un mémoire complètent ce dispositif. Le master se déroule sur deux ans, avec une première année de propédeutique, de remise à niveau en gestion, comptabilité, droit et sociologie de la culture, etc. La seconde année est entièrement tournée vers l’appropriation de compétences techniques avec et en relation avec les professionnels de la muséographie et de la médiation culturelle. L’apprentissage du travail avec des partenaires se fait grâce à des interventions de professionnels concernés : scénographe, graphiste, réalisateur et concepteur multimédia, iconographe, cabinet d’ingénierie, conservateur, scientifique, etc…

… pour un parcours collaboratif, professionnalisant, ouvert et transversal
Les métiers visés, en institution ou hors institution, notamment chez les prestataires de service, concernent quatre grands secteurs : la gestion et le travail sur les collections, la médiation culturelle et le travail avec les publics, la coordination de projet, l’écriture et la conception muséographique.
La formation vise à développer des approches transversales et donc une curiosité envers les beaux arts, l’art contemporain, les sciences, l’histoire, l’ethnologie, et l’ensemble des sciences humaines et sociales, etc. Chaque étudiant construit son projet professionnel à partir de ses compétences et de son inscription dans un domaine disciplinaire.
Le point central du parcours demeure la question du concept et de l’écriture, du projet scientifique et culturel ou du scénario d’exposition, bref du sens de ce que l’on veut communiquer à des publics, et pour lesquels les collections et les patrimoines peuvent être employés. La formation s’inscrit pleinement dans une approche revendiquée de la nouvelle muséologie et des logiques d’interprétation. Elle entend valoriser les démarches de création. Pour citer Adorno, « Il ne s’agit pas de préserver le passé, mais de réaliser ses espérances ».

Et des travaux déjà conduits par exemple avec : la Maison de l’Histoire de France, Universcience, le Palais de la Découverte, le Conseil Général du Pas-de-Calais, l’Agence Présence, le réseau PROSCITEC, le Louvre-Lens, le Conseil Général du Nord, la ville d’Arras, le Musée d’ethnographie de Béthune, le musée de Harnes, l’Office culturel d’Arras, le Pavillon de l’Univers à Dunkerque, l’Hippodrome de Douai, la médiathèque d’Arras, La Fondation Thuram, les Petits Débrouillards…

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>